Notre carnet de voyage d'éternels voyageurs

Ethiopie : mode d’emploi

By on 24 mars 2011 in Ethiopie 2011 with 9 Commentaires

Farenjis:

C’est le nom donné aux étrangers. A l’origine le mot voulait dire: « français », Frenchie, Farenj, Farenji (Farenjo à Harar!), les 1° européens apparus. Depuis le terme signifie: européen et maintenant, tristement « blanc et riche ».

Dans toutes nos activités et partout, cette appellation  nous revient, montrant…que l’on s’intéresse à vous (pour le meilleur, ou le pire!!). Parfois un peu exaspérés nous leur rétorquons « Habesha! » (Ethiopien), ce qui les désarçonne, puis les fait rire.

Mais le farenji reste une bête curieuse et encore rare, car l’Ethiopie est le seul pays d’Afrique a n’avoir jamais été colonisé hors les 4 années d’occupation par Mussolini, alors déjà installé en Erythrée;

Partout, et encore plus au Sud, nous ne sommes que des « money-box », au point que Christian et Lissy, des amis de voyage germains, se sont fait accoster d’un joli:

« Hello money, how are you? ». Sin comment!!

 Le calendrier éthiopien

Il est composé de 13 mois!. 12 de 30 jours et 1 de 5 jours (appelé Pagumen), ce qui permet à l’Office de Tourisme national de publier:

« L’Ethiopie, 13 mois de soleil »

Les fêtes sont…mensuelles. Chaque 1° du mois fête la naissance de Marie, le 12 St Mikael et le 19 St Gabriel…J’ai du fêter 3 fois la St Patrick!! mais non sans  partager ma joie avec St George (le X du mois?) – ma bière irlandaise locale!!.

D’autre part le calendrier est en retard de 8 ans sur le notre et l’année commence le 11 Septembre. Aujourd’hui 28 Février 2011, nous sommes le…21 Juin 2003!! (ceci du fait que l’ère chrétienne commence l’an 5501 après la création du monde! Là j’ai pas très bien compris!!).

Enfin, la journée est composée de 2 fois 12 heures. A 00h il est 6h (ou 18 h) et à 1h, 7h du matin (ou 19h).

Pour les bus, toujours très matinaux: 5h du matin (ou 11h éthiopien), il faut se faire préciser: heure éthiopienne ou internationale?, et -pour éviter tout malentendu, j’ai gardé l’heure internationale et Nat s’est mise à l’heure « Habesha ». En vrai nous sommes tous les 2 en décalage permanent, mais tout de même encore « synchros » danss nos activités!

 Le Bonjour éthiopien

Pour nous c’est « Nagaa » (bonjour), mais pour eux…

Les Ethiopiens se serrent la main tout en se frappant mutuellement l’épaule droite de 2 à 5 reprises et ajoutent souvent quelques tapes dans le dos, ou parfois s’embrassent successivement la main  plusieurs fois.

Les femmes se font 2 à 6 accolades et – mais à quel degré d’intimité ou de parenté?- se becottent ensuite sur la bouche!!!

Quant aux enfants et adolescents accueillants et prompts à nous tendre à tout prix une main…douteuse aux farenjis que nous sommes, nous faisons comprendre qu’un coucou de la main fait plutôt partie de de notre  culture, en l’occurrence.

 La Nourriture éthiopienne

Le pays n’est certes pas à porter au pinacle de la gastronomie et la variété n’existe que dans…la garniture de « l’injera »!!.Plat national du Nord au Sud, l’Injera est une galette de. Tef (ou parfois farine de maïs) qui est à la fois le fond, mais aussi -à défaut de tout couvert- sert de pince pour capter à la main  la garniture composée de tous les accommodements: légumineux de toutes sortes  en purées et multicolores mais aussi: viandes en petits morceaux ou même semi-cuites (½ tartare plutôt à éviter ici!).

         P1180807B

 Hors ce plat favori des Ethiopiens, ceux qui ont fait notre bonheur:

les « tibs » (viande grillée sur un petit barbecue individuel, à condition d’éviter le goat [chèvre], et les « goulash » (viande ou poisson). Enfin, tout près des lacs, des poissons locaux et par bonheur sauvages dont les delicieux tilapias.

P1180806B .

Dans les boissons: les nombreuses bières (St George, Castel, Bedele, Harar avec ou – islam oblige-sans alcool! etc..).Enfin  l’Ambo, l’incontournable eau gazeuse, de la région du même nom, excellente et, au titre de l’alcool: l’Ouzo (anis local acceptable) ou le Tedj déjà  évoqué, mais sans commentaire.

                        P1180805B
Au rayon des fruits: tous ceux imaginables, mais jamais au dessert, seulement en jus de fruits, jusqu’au « Spice «  aux couleurs nationales »:Vert (avocat) +Jaune (mangue) +Rouge (papaye).

       Enfin  l’apport culinaire des Italiens n’a pas été anodin quoique leur séjour fut court, mais suffisant pour trouver: les nouilles sous toutes leurs formes dont « se gavent » allègrement les autochtones, des pizzas parfois très bonnes, de la pâtisserie correcte et le Macchiato, qui a l’avantage « d’attendrir » le bon mais très fort café, fierté  et 4° ressource du pays.

Les Ethiopiens se sont très vite faits aux « spaghettis à la sauce tomate » pourtant les légumes ne manquent pas, souvent cuits ainsi que les salades mixtes.

   Nous ne l’avons pas gouté, mais ils en raffolent:  « l’injera aux spaghettis » le comble du « plat exotique » éthiopien: Tout est dit

                               P1180808B                                 P1180809B

Un petit sourire avant de rentrer:

-A l hotel de Bahir dar, je remplis le registre et interroge l hotelier concernant une rubrique portant les initiales <GUN.N> ? La reponse : Le numero de <mon petard> !! Je n avais pas capte! On se croirait vraiment au Mexique

 -Le 31 janvier dans un restaurant italien d Addis, je commande ma biere <St George habituelle>.<Il n y a pas de biere aujourd hui , que du vin …..c est fasting day >( jour de jeune )Orthodoxie quand tu nous tiens!! c est assurement parce que ce nectar vous envoie dans les vignes du Seigneur!!!         

A l’année prochaine, pour de nouvelles agapes!!

 Patrick

Il y a 9 commentaires

  1. Pierre et Marthine DUCROT dit :

    toutes nos compliments à vos estomacs qui eux aussi voyagent…leur propriétaires font notre admiration !
    Amitiés

  2. Patrick dit :

    Bonjour,

    bienvenue dans la communauté images du monde.

    Amicalement.
    Patrick.

    http://images-du-monde.over-blog.com/

  3. bjr
    de passage sur votre blog, je decouvre des articles, documentaires et photos interessantes, bravo
    je vous invite à visiter ou à revisiter mon blog
    à bientot

  4. geneviève dit :

    Sens en éveil, l’art du raccourci intelligent,peps et humour…Je vous retrouve après notre rencontre mouvementée himalayenne : toujours jeunes… Merci d’ouvrir des voies et savoir partager votre
    chemin et donner des envies urgentes de départ !

    • PatetNat en voyage dit :

      Que de compliments de la part de notre agrégée…Quand passerez vous nous voir sur notre île ? Vous devez surement être aussi en balade à l’autre bout du monde!

      Amicalement

      PatetNat

  5. beatrice dit :

    Le ton est donné pour égaler, voire dépasser, la qualité du voyage en Ethiopie.Ne cassez pas le rythme. Alors allez doucement, c’est tout bon ! on vous embrasse pat et béa

    • PatetNat en voyage dit :

      On n’espère ne pas vous décevoir, mais cela ne dépend pas que de nous …mais du pays qui nous reçoit.Nous espérons que vous reprenez bien pied sur notre île après votre presque tour du monde.

      Nous vous embrassons

      Pat et Nat

  6. J’aimerais bien entreprendre un jour ce genre de voyage gastronomique où je dégusterais des plats typiques du pays. Je ne pense pas aimer le premier plat (je suppose que ces ingrédients sont tous cru). Pour le tibs, cela me tenterais bien d’y gouter. En ce qui concerne les boissons par contre, je reste sur le Coca Cola.

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut