Notre carnet de voyage d'éternels voyageurs

Le Mexique et les mexicains

Mexico ou Mexico?

Déjà à l’escale de NY à Newak, c’est notre heure de vol, on nous appelle pour la direction de Mexico. J’hésite car nous n’allons pas à Mexico mais à Cancun.

Eh bien le Mexique c’est « Mexico » et Mexico, c’est « Mexico » aussi, Facile !!

Et pour les mexicains c’est « Mexicanos » !!

A cette occasion nous vous offrons un cliché très personnel et inédit de notre approche du sol américain..Original, non?

Viva Mexicanos !!

Les mexicains semblent cultiver l’autodérision; la preuve, cette blague affectionnée des natifs.

« Dieu, dans son extrême générosité, gratifia le Mexique d’immenses réserves d’or, d’argent et de métaux précieux, des côtes somptueuses, des montagnes magnifiques regorgeant de gibier. Mais, pris d’un remord, il se demanda: Pourquoi favoriser à ce point un pays? Alors il créa … les Mexicains !! »

La blague est d’eux-mêmes !!

Il s’est en effet « sacrément » vengé sur les Mayas, qui sont loin des  étalons (j’allais dire Appolons!) européens. Pourtant nous admirons tous sur notre continent « Maya la belle ». Allez comprendre !!

Les hommes sont petits et ronds, et de toutes les couleurs et les femmes petites et…rondes. Nat rêve maintenant d’être naturalisée.(cette dernière précision vient d’elle-même, je ne me serais pas permis.)

Mais les Mayas sont intelligents et ils ont compensé leur laideur en portant de superbes costumes, en particulier les jours de fêtes. Je n’encombrerai pas ce texte de photos car Nathalie vient de vous en fournir une bonne série de sa spécialité.

Cependant, en privé, pour se remonter le moral, ils ont du boire beaucoup de « pulque »; Breuvage visqueux à base de sève fermentée d’agave, principalement réservée aux prêtres (pas fous) afin de se sentir plus proches des dieux, et aux victimes (xochiquimi) qui devaient être sacrifiées…pour les aider à mourir !!

Moi qui pensais que les Incas du Pérou étaient déjà généreux en sacrifices humains, ils sont battus par les Mayas. 20 000 cœurs et crânes (j’ai bien compté les 0, je n’arrive toujours pas à y croire) pour la consécration de la nouvelle cité , dont le nom m’échappe !!, soit 4 fois la population de mon village natal, et + de 10 fois celle de La Couarde.

Celui que je plains le plus dans l’affaire c’est encore le fossoyeur ! Les victimes, elles, étaient saoules!!!

Cela est peu de chose puisque les Aztèques exigeaient bien déjà de leurs subordonnés un tribut annuel en vies humaines de 20 000 victimes pour des guerres ritualisées appelées « guerres fleuries » où ne coulait que le sang des sacrifiés. C’est beau, non?

A défaut de guerres, les Mayas semblaient donc failloter avec les dieux et exécuter leur excédent de population au dieu Soleil et au dieu Pluie.

Mais, pouvons nous vraiment critiquer? N’avons-nous pas nous aussi offert, en son temps et encore, nos piou-pious, GI et autres troufions à notre dieu de la Guerre. Qu’en penses-tu, Général JFB !!

J’arrête avant de me retrouver aux arrêts ! Bonsoir Général, et vous tous camarades de corvées;

Pat.

Il y a 1 commentaire

  1. M. Christine et Didier dit :

    Toujours passionnés par vos aventures et vos commentaires pleins d’humour (un peu macabre cette fois-ci… il en faut pour tous les goûts)Nous attendons la suite du feuilleton « Pat et Nat chez les incas » avec impatience…
    MCh et Didier

Postez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut